» La Boutique

Poire de terre ou Yacon

chayotte-Calendrier-Lunairepomme-de-terre-Calendrier-Lunaireceltuce-Calendrier-Lunairecarotte-Calendrier-Lunairepoireaux-Calendrier-LunairePoire-de-terre-Calendrier-Lunairelaitue-chicoree-Calendrier-Lunairecapucine-tubereuse-Calendrier-Lunairetomate-Calendrier-Lunairebaselle-Calendrier-Lunaire

 

POIRE DE TERRE ou YACON 

Famille des astéracées (composées)

 

recolte-poire-de-terre-Calendrier-Lunairefleurs-poire-de-terre-Calendrier-Lunaire

poire-de-terre-Calendrier-Lunaire
.
Description : plante originaire du Pérou, la silhouette hors sol occupe le même volume qu’un topinambour. De solides tiges ornées de grandes feuilles triangulaires se dressent à environ 2 m, elles se parent en automne de petites fleurs jaunes. De nombreux tubercules pouvant peser jusqu’à 1 kg sont agglomérés à la souche. Ces tubercules allant du brun clair au foncé avec des zones violacées ont une forme faisant penser aux dahlias. La poire de terre a une chair très juteuse et croquante au goût sucré. Le goût de poire est très marqué chez certains sujets, surtout lorsqu’ils sont mangés crus et un peu flétris. On peut aussi les manger cuites, sautées, en gratin, etc. Riche en insuline, elle est appréciée des diabétiques. Ses feuilles séchées sont parfois utilisées en guise de thé.
.
Climat : cette plante apprécie les climats tempérés, voire chauds.
.
Sol : Même si c’est une plante peu exigeante, elle donnera les meilleurs résultats dans un sol riche en humus et frais.
.
Fumure : Même si la poire de terre ne nécessite pas trop de fumure, le rendement sera fonction de l’apport de compost.
.
Plantation : se procurer un morceau de souche ou un tubercule, en mars (à une date “racines”), mettre en pot à l’abri pour mettre en place en mai. On peut aussi bouturer un morceau de tige à l’automne. Les années suivantes conserver les souches pour les replanter (on peut les partager), le rendement sera très nettement supérieur.
.
coupe-poire-de-terre-Calendrier-Lunaire      pieds-poire-de-terre-Calendrier-Lunaire
.
Entretien : pas d’entretien, mis à part arrosage si nécessaire et binage ou paillage.
.
Récolte : le plus tard possible, supporte des gelées blanches, si des gelées plus fortes sont prévues, récolter avant. Avec une bêche soulever à la périphérie du pied de façon à sortir l’ensemble de celui-ci en le penchant (les tubercules cassent assez facilement). Le rendement est surtout lié à l’absence de gelées automnales, la tubérisation ayant lieu en octobre- novembre. Un pied issu d’une souche produit une vingtaine de kilos. Les tubercules se conservent très bien jusqu’au printemps, voire plus, dans un endroit frais et aéré.
.
Où la trouver ? : cette plante est encore peu répandue, mais on peut trouver des tubercules en vente en ligne sur certains sites comme :
Ainsi que sur d’ Autres adresses
.

 chayotte-Calendrier-Lunairepomme-de-terre-Calendrier-Lunaireceltuce-Calendrier-Lunairecarotte-Calendrier-Lunairepoireaux-Calendrier-LunairePoire-de-terre-Calendrier-Lunairelaitue-chicoree-Calendrier-Lunairecapucine-tubereuse-Calendrier-Lunairetomate-Calendrier-Lunairebaselle-Calendrier-Lunaire